L’arrêt de travail délivré lors de votre accident a été signé par votre agence d’emploi et par votre CPAM. L’un des deux organismes doit vous en restituer un exemplaire sous 48 heures. Afin d’éviter toutes dépenses liées aux soins post- traumatiques, vous devez présenter cette « feuille d’accident du travail ou de maladie professionnelle » à chaque nouvel examen. Si votre feuille de soins est remplie avant la fin de votre traitement, renvoyez-là à votre CPAM pour qu’elle vous adresse un duplicata vierge.

Vous avez personnellement avancé vos frais de santé ?

C’est une avance qui doit vous être remboursée. Le spécialiste que vous avez consulté vous a normalement remis une feuille de soins, qu’il suffira de signer et de renvoyer directement à votre CPAM. Le remboursement s’effectue en deux temps :

  • Par votre Sécurité Sociale (prise en charge partielle ou intégrale)
  • Par votre mutuelle complémentaire dans l’éventualité où vous bénéficiez d’un remboursement supplémentaire (pour accéder à ce complément, vous devez envoyer le récépissé que la CPAM vous a transmis à votre mutuelle complémentaire)

Vous n’avez pas de mutuelle complémentaire ?

Rapprochez-vous de nos assistantes sociales, le FASTT vous propose des solutions intermédiaires à prix abordable pour les intermédiaires. Le délai de carence, ou période entre le moment où la complémentaire est souscrite et où vous pouvez bénéficier des premiers remboursements, est de trois mois. Certaines formules proposent des solutions sans délais de carence, à des prix moins compétitifs.

Quels sont les soins pris en charge ?

Les prothèses dentaires :

  • Prise en charge à hauteur de 150% sur la base des tarifs de la sécurité sociale et dans al limite des frais réels (70% habituellement)

Les frais d’hospitalisation :

  • Prise en charge à hauteur de 100%
  • Paiement d’un forfait journalier de 18€ par jour d’hospitalisation

Les transports sanitaires :

  • Prise en charge à hauteur de 100%
  • Pour les trajets récurrents, un accord est préférable entre la CPAM et vous

Les appareils de prothèse et d’orthopédie :

  • Prise en charge sous certaines conditions