Les remboursements de la Sécurité Sociale

Comment procéder ?

Votre agence d'emploi (ou à défaut, votre caisse d'assurance maladie) vous a remis la feuille d'accident du travail. Pour bénéficier de la prise en charge de vos soins sans faire l'avance des frais, vous devez présenter cette feuille à chaque consultation d’un professionnel de santé. À la fin de la période de soins, vous devez l'envoyer à votre caisse d’Assurance Maladie.

Si vous n'avez pas pensé à présenter la feuille d'accident du travail, ou si le professionnel de santé n'acceptait pas le tiers payant et que vous avez dû faire l'avance des frais, faites parvenir à la CPAM la feuille de soins qui vous a été remise lors de la consultation, complétée et signée, pour vous faire rembourser comme dans le parcours de soin classique.

Si la feuille d'accident du travail est entièrement remplie avant la fin de vos soins, vous devez l'envoyer à votre caisse d’Assurance Maladie, qui vous en adressera une nouvelle.

Quels remboursements ?

▶︎ Soins couverts à 100 %
  • les soins de ville (consultations médicales, radiographies, examens de laboratoire...)
  • l'hospitalisation (l’assuré ne paie pas le forfait journalier)
  • les transports sanitaires, s'ils sont médicalement justifiés

    En cas de trajets importants ou fréquents, une entente préalable avec la caisse d'Assurance Maladie est nécessaire.

▶︎ Soins couverts à 150 %
  • les prothèses dentaires
  • certains produits d'appareillage comme les fauteuils roulants, le petit appareillage orthopédique, les générateurs d'aérosol, des appareils électroniques correcteurs de surdité...

    Il faut toutefois qu'ils soient médicalement justifiés, liés à la nécessité du traitement et inscrits sur la liste des produits et prestations définie par le code de la sécurité sociale. Dans ce cas, la fourniture, les réparations et le renouvellement sont inclus dans la prise en charge.

Les remboursements de la complémentaire santé

Pourquoi une complémentaire santé ?

Malgré la prise en charge à 100% de la Sécurité Sociale, restent à vos frais les éventuels dépassements d’honoraires et une participation forfaitaire. C’est votre complémentaire santé qui peut, selon vos garanties, couvrir ces frais.

Intérimaires Santé, la mutuelle des intérimaires

Intérimaires Santé est une complémentaire santé qui est proposée aux intérimaires dès la première mission. Elle fournit des garanties avantageuses pour couvrir vos frais de santé. Dès lors que vous avez effectué 414 heures de mission sur les 12 derniers mois, votre affiliation à Intérimaires Santé devient automatique et obligatoire.

▶︎ Les avantages d'Intérimaires Santé
  • une cotisation de base en 2018 à seulement 0,0599 € de l’heure
  • un maintien gratuit des droits de santé après la mission : lorsque vous n’est plus en mission, vous ne cotisez plus mais êtes quand même couvert pendant 2 mois
  • un maintien qui peut même se prolonger pendant 5 mois : en cas de chômage, d’arrêt maladie ou de congé maternité

En savoir plus

▶︎ Les options d'Intérimaires Santé
  • l'Option Famille : pour faire bénéficier votre famille d'une couverture moyennant une faible cotisation additionnelle
  • l'Option Garantie+ : pour encore de meilleurs remboursements moyennant une faible cotisation additionnelle
▶︎ L'aide au financement grâce au FASTT

Sous conditions de ressources, le FASTT peut vous aider à financer votre cotisation à hauteur de 50 % pour :

  • l'adhésion anticipée (avant d'avoir effectué 414 heures de mission)
  • l'Option Garantie+
  • l'Option Famille

En savoir plus